Coaching : portage salarial

LCE-meetingJe rencontre beaucoup de cadres à la fois experts de leur domaine et dotés d’un tempérament entrepreneurial, dans ce cas, je les invite aussi à réfléchir à une reconversion et à à envisager le métier de consultant.

Mais se lancer fait peur en raison de la complexité des démarches, des charges, de l’impact financier alors que le portage salarial peut constituer une étape intermédiaire, riche de rencontres et de connaissances.
Pour en savoir plus, donnons la parole à Odile Téqui du cabinet Links Portage.


LCE : Bonjour Odile, pouvez-vous nous dire un mot sur vous ?

O.T. : Directeur du Développement chez Links, je m’occupe de la coordination des services commercial, marketing et communication destinés à mieux faire connaître la solution de portage salarial en France et à développer l’accompagnement et la vie de réseau que l’on propose à nos consultants indépendants pour les aider à booster leur activité. Nous sommes également connus des entreprises qui nous sollicitent régulièrement pour porter un de leurs experts qu’elles ne peuvent pas recruter, ou au contraire, bénéficier de la qualité de notre réseau pour trouver l’expert dont elles ont besoin. Nous sommes donc également apporteurs de missions.


LCE : Il existe de nombreux cabinets de portage salarial mais je comprends que votre offre de services est bien plus étendue/vous avez une spécificité, pouvez-vous nous en dire plus ?

O.T. : En effet, la vocation de Links est d’aller plus loin que la mise en œuvre du statut juridique du portage salarial. Nous savons que la société est en pleine mutation : la conception du travail n’est plus la même (besoin d’allier vie privée et vie professionnelle, de réaliser ses passions, soif de liberté, évolution de la notion de hiérarchie en entreprise), et que la conjoncture économique bouleverse également le marché de l’emploi (gel d’embauche ou restrictions budgétaires tout en ayant besoin de compétences pour assurer une bonne continuité de l’activité).

Nous allons donc vers un autre modèle de collaboration, basée sur l’agrégation d’experts indépendants autour de développements spécifiques, qui répond au besoin de souplesse des entreprises, comme à la volonté personnelle de libre arbitre de l’expert. Beaucoup disent que le CDI ou CDD n’existera plus dans 10 ans.

C’est cette évolution que nous anticipons : pour être performante, cette nouvelle manière d’envisager la collaboration doit se reposer sur un réseau structuré et permettre aux prescripteurs de savoir où s’adresser pour trouver leurs experts.

De la même manière, l’explosion des réseaux sociaux professionnels donne le sentiment d’un accès illimité à toute démarche commerciale, ce qui est en partie juste, mais fausse les relations car elles restent virtuelles : rien ne remplacera le réseau humain, et c’est ce réseau qu’il faut repenser et développer avec les nouveaux codes de la société.

C’est ce que nous développons chez Links : un réseau organisé, capable d’accompagner concrètement nos experts indépendants dans le développement de leur activité par les liens que nous tissons chaque jour avec le monde de l’entreprise.

Nous sommes également attachés à la subsidiarité et sommes nous-mêmes organisés pour solliciter les talents de nos experts pour nos propres besoins ou ceux de nos partenaires. Nous nous inscrivons donc vraiment dans une économie collaborative.


LCE : Concernant le portage salarial, estimez-vous qu’il s’agit d’un tremplin idéal avant la création d’une entreprise ?

O.T. : C’est une solution en effet idéale car elle allie sécurité personnelle et audace entrepreneuriale. L’espérance de vie de nombre d’entreprises qui se crée en France est de moins de 3 ans : créer une société, personne morale, n’est pas un acte anodin. Développer un projet est chronophage et beaucoup d’entrepreneurs sont aspirés par un quotidien de gestion administrative, leur laissant tout juste le temps de produire leurs missions au détriment du développement auquel ils devraient consacrer plus de 40% de leur temps. D’une certaine manière, ne pas avoir une longueur d’avance, c’est avoir un train de retard : la trésorerie ne pardonne pas les creux d’activité et l’entreprise périclite.

Choisir le portage salarial permet de déléguer totalement l’aspect administratif de son activité pour se recentrer sur son cœur de métier et trouver ainsi la disponibilité de la fameuse longueur d’avance. Le « porté » ne porte pas le poids de sa trésorerie puisque les factures sont émises et recouvrées par l’entreprise de portage : il dispose ainsi de plus de liberté d’esprit pour développer sereinement son activité.

De même, il peut bénéficier de l’ensemble de nos référencements auprès des services achat de ses prospects, sans lesquels en tant qu’indépendant il ne pourrait jamais espérer proposer utilement un jour ses services. Sa dynamique commerciale est donc vraiment accélérée par son adossement à une société de portage.


LCE : En quelques mots, pouvez-vous nous indiquer les avantages de ce dispositif ?

O.T. : Les avantages sont de deux ordres : au niveau personnel, le portage salarial assure une parfaite sécurité de l’entrepreneur puisqu’il bénéficie de l’ensemble des avantages du salarié (sécurité sociale, droit à la formation et à la retraite, pôle emploi entre deux missions).

Au niveau professionnel, le portage salarial permet à l’entrepreneur d’avoir tous les avantages de l’entreprenariat (liberté de son temps, de sa facturation, de son développement, prospection, négociation, tarification, livrables…) sans en subir les inconvénients (aucune formalité ni suivi administratif et comptable, délégation de la veille juridique, soutien au développement, vie de réseau, bénéfice de l’appartenance à une grande entreprise).


LCE : Estimez-vous que cette formule s’adresse à tous ?

O.T. : Nous avons tous types d’experts qui s’adressent à nous. Les jeunes créateurs d’entreprise qui veulent être libres de toute contrainte ( parfois ils créent leur propre entreprise après 3 ans, mais souvent ils ont pris goût à cette forme d’assistance et restent chez nous en gestion d’activité), les personnes à la recherche d’un emploi qui trouvent des missions plus que des CDI et qui souhaitent rester dans une dynamique durant cette période de recherche, les seniors qui ont acquis suffisamment d’expertise et d’expérience pour avoir envie, autour de la quarantaine, de voler de leurs propres ailes, les mères de famille qui souhaitent gérer librement leur temps sans les contraintes horaires d’un bureau, les retraités actifs qui organisent progressivement leur rupture d’activité en se réservant quelques missions ou qui, au contraire redémarrent une vraie nouvelle vie…vous le voyez, nos profils couvrent tous les âges de la vie !


LCE : Pour conclure, un candidat s’adresse à vous, comment se déroule cet accompagnement, existe-t-il des formules par métiers par exemple ?

O.T. : Il existe deux types de candidats : ceux qui ont déjà été indépendants ou qui nous sollicitent car ils ont une mission à très court terme, et ceux qui sont en phase de reconversion professionnelle, inscrits dans un projet sur du long terme.

Les premiers vont avoir une intégration rapide : ils ont besoin de notre structure plus que de notre accompagnement, un simple rendez-vous, une réunion téléphonique s’ils ne peuvent faire autrement, nous permet de les intégrer administrativement chez nous par une convention cadre qui n’a rien de contractuel mais qui précise les contours de notre mode de fonctionnement et nous permet de leur donner tous les outils nécessaires à notre partenariat. Tout le reste (contrat de prestation et contrat de travail) peut se faire à distance et à toute heure.

Pour les personnes qui sont dans une démarche de construction de projet, nous proposons un parcours plus conséquent, qui reste à la carte : une réunion d’information pour qu’ils comprennent tous les enjeux et fonctionnement de ce statut, un rendez-vous individualisé qui va nous permettre de faire le point sur leurs besoins réels d’accompagnement, 6 ateliers d’aide à la création d’entreprise, un accompagnement commercial dédié les 3 premiers mois et une vie de réseau riche (groupe d’échanges de pratiques, afterworks, rencontres de chef d’entreprise, clubs experts…). Nous avons également à leur disposition un certain nombre de services (réponse à appel d’offres, outils marketing et communication, ingénierie financière…) qui vont leur permettre de se reposer tout ou partie, comme ils le souhaitent, sur nous.

Quant aux spécificités métiers, nous les retrouvons dans nos clubs experts qui réunissent mensuellement des experts de même métier ou de même secteur, avides de mutualiser leur talent pour proposer une offre globale aux entreprises, tout en gardant l’entière liberté de la développer seul ou en groupe. C’est pourquoi nous avons pour habitude de dire que nous sommes généralistes, car nous accueillons tous les porteurs de projets, et spécialistes, car nous sommes organisés pour laisser les diverses expertises monter en puissance.


Interview réalisée le 30 décembre 2015 par Léa Riposa.

Vous êtes à un tournant de votre carrière et vous êtes tenté par la création d’une entreprise, n’hésitez pas à faire appel aux compétences de Links Portage que vous pouvez contacter au 01 56 54 82 00 ou directement sur le site.

Pour d’autres informations relatives au marketing de l’emploi ou de l’entreprise, je vous invite à me contacter en me proposant un créneau de rendez-vous.

Billet publié le 5 janvier 2016.

Une suggestion sur “Coaching : portage salarial

  1. frederic jozeau

    bonjour

    je travail actuellement dans une entreprise de grande distribution . en cors de transition professionnelle dans le domaine du Coaching . Puis je garder mon emploi tout en etant en portage salarial et dans quelle conditions .
    merci pour vos réponses

    Frederic jozeau

    • Léa Riposa Auteur du message

      Bonjour,

      Merci pour votre question pertinente ! Il n’est pas possible d’être salarié et porté (à moins que de toutes nouvelles règles émergent à l’heure du changement que nous vivons !). Mais le porté peut cumuler les avantages de l’indépendance et conserver les avantages du salarié.
      Surtout cela permet de tester son activité avant de se lancer en créant son entreprise.
      Prenez rendez-vous et regarder avec attention les offres et contrats des sociétés de portage salarial.

      Bien à vous,
      Léa Riposa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.