Candidatures sans réponses

entretien d'embaucheC’est l’une des questions qui revient le plus souvent chez les cadres en recherche.

Si vous ne recevez que peu de réponses à toutes vos candidatures, ce billet est pour vous.

Si vous êtes en phase de création d’entreprise, rendez-vous directement sur Marketing elevator pour un premier contact.

Sinon, voici les 10 raisons qui peuvent expliquer le manque de réponses des recruteurs face à vos candidatures.
Une mauvaise adéquation entre votre profil et le poste
C’est la première raison : on recherche un profil et des compétences bien précises et ce n’est pas vous. Prenez du recul, relisez le descriptif et dégagez ce qui est indispensable de ce qui est « idéal », alors qu’en pensez-vous ?

Un CV perfectible
Le point 1 vous fait réagir, vous vous dites que le poste était fait pour vous, que le recruteur aurait du le comprendre à la lecture de votre curriculum vitae ! Justement, votre CV, quelle histoire professionnelle raconte-t-il ? Soit vous ne pouvez pas revendiquer les réalisations ou compétences, soit vous ne savez pas les exprimer.

Une lettre qui répète le CV
La lettre de candidature (je préfère ce terme à « motivation », car j’espère que vous l’êtes) n’est pas une répétition du CV. Elle doit raconter une histoire et faire le lien entre le CV et le poste visé, pour mieux se projeter. Pour un profil atypique, c’est l’espace idéal pour raconter son histoire en toute sincérité et dans des termes toujours professionnels et positifs.

La faute aux algorithmes
Un cabinet de recrutement que je connais bien, assez confidentiel et très spécialisé, reçoit 200 candidatures par jour. Donc il a investi dans un logiciel de tri. Il est le premier à le regretter mais il n’a pas le choix. Ce sont donc les algorithmes qui se chargent de trouver le CV dans la pile électronique, avec des mots clés bien ciblés. Pensez-y et retenez aussi que l’on demande au logiciel de ne rechercher que 20 CV sur les 200 par exemple…

La faute au recruteur
Certains cabinets ont des comportements et des propos « limites », mais je pense qu’il s’agit d’une minorité. En revanche, certains CV ne sont pas « présentables » à l’entreprise, malgré l’intérêt que ces professionnels du recrutement pressentent pour la plupart de ces profils. À méditer…

Votre communication
Le CV et la lettre ne font pas tout. Que l’on soit prestataire de services ou bien cadre en recherche, l’essentiel est de rassurer et d’être cohérent. Au moment de la sélection, il n’est pas impossible que le chasseur de tête jette un œil sur vos profils digitaux ou sur vos propos sur certains forums.
Si vous indiquez dans votre lettre que vous êtes fiable et persévérant, alors que l’on vous surprend à tenir des propos défaitistes sur des espaces de paroles. Ou que votre page sur Facebook laisse entrevoir une toute autre face de votre personnalité, le doute s’installe.

Votre savoir-être
Personne n’a envie de donner suite à un interlocuteur qui manque de savoir-vivre. N’oubliez pas que le recruteur a besoin de se projeter, un recrutement s’envisageant sur le long-terme. Avez-vous déjà été en contact avec cet interlocuteur ? Lui avez-vous transmis une lettre courtoise ou envoyer un mail de motivation plutôt bref ?

La masse de candidature
En rapport avec le point 4 sur les algorithmes : compte tenu du nombre de candidats, il faut établir des critères de sélection qui semblent parfois curieux ou très subjectifs comme la mauvaise impression que peut susciter une photographie sur un CV ou un réseau social.

Les fautes d’orthographe
Justement, l’orthographe est un critère de sélection. On peut admettre une seule faute dans une lettre et on vous contactera, surtout si vos réalisations sont probantes. Mais sur un grand nombre de candidats, et s’il y a plusieurs fautes dans le document, ce point sera décisif.

Outsourcing
Je vous laisse lire mon billet sur cette pratique illégale mais qui semble toujours exister : les fausses annonces.

Si vous êtes cadre doté d’un solide parcours, le téléphone devrait sonner et les entretiens se multiplier. Soyez rationnel et faites absolument évaluer vos outils, au moins votre CV.

L’été est une période très importante pour l’emploi des cadres. Puisque j’assure une permanence, n’hésitez pas à prendre rdv pour un audit express par téléphone et dans l’attente, soyez vigilant sur les réseaux sociaux.

Auteur : Léa Riposa.
Publié le 16 juin 2016.

Une suggestion sur “Candidatures sans réponses

  1. Barloy

    Bonjour Léa,

    Vous avez omis un 11e argument : La conjoncture
    un 12e : le conservatisme avec « la pensée unique » qui a tendance à chercher des clones (sarcasme = Clown ?)

    Quand vous lisez dans les Echos tout récemment que depuis 2001, l’Industrie a détruit 978000 emplois et que la compensation ne se fait pas !!!
    J’aimerai utiliser votre vision marketing pour mettre davantage en valeur mon CV de IT/ERP project manager/director bien que mes nombreux entretiens découlent de la réception de celui-ci et de la perception qu’ont mes interlocuteurs sur mes profils digitaux !
    Bien cordialement
    Stéphane

    • Léa Riposa Auteur du message

      Bonjour Stéphane,
      Je vous remercie pour votre commentaire pertinent ! Effectivement, l’industrie a détruit des emplois mais l’économie est un perpétuel recommencement et l’on incite à la ré-industrialisation en France, un peu comme on le voit aux USA (industrie automobiles). Par ailleurs, les statistiques positives sur l’emploi des cadres se confirme (voir mon billet statistiques).
      Certes, cela ne compense pas mais de nombreux indicateurs sont au vert.
      En revanche, il faut cibler et surtout être attractif. Je reste donc à votre disposition pour vous aider dans vos démarches.
      Bien à vous,
      Léa Riposa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>