Face au recruteur

face-au-recruteurLe billet du mois est consacré à la check-list la plus importante pour le candidat : les attentes du recruteur.

Si vous êtes vous-même créateur ou dirigeant d’entreprise, n’hésitez pas à vous rendre sur Marketing Elevator.

Sinon, bonne lecture et n’hésitez pas à partager !

1. La politesse
Oui, vous avez bien lu ! L’évaluation commence par les échanges téléphoniques et se poursuit par l’attitude du candidat avec l’équipe qui vous oriente au standard. Ne négligez pas cette première étape et laissez une bonne impression.
2. La ponctualité
Arriver à l’heure, c’est la moindre des choses. Vérifiez l’adresse, essayez de partir en avance, prenez les coordonnées du standard, celles de votre interlocuteur et si jamais vous subissez un cas de force majeur ou un incident de transport, soyez franc et courtois. Appelez votre interlocuteur et proposez-lui de vous attendre ou bien un nouveau créneau.
3. Dans la salle d’attente
Vous êtes calme car vous avez préparé votre entretien, vous avez une tenue sobre de façon à ne pas attirer l’attention sur autre chose que ce que vous avez à dire.
Vous pouvez profiter de l’attente pour relire vos notes ou bien lire la documentation qui se trouve en général sur la table devant vous.
4. L’entretien commence
Poignée de mains franche, regard qui l’est tout autant sans dévisager votre interlocuteur qui vous invite à prendre place. Tenez-vous droit sur votre siège, sortez un bloc-notes et l’annonce et/ou vos CV et lettre. Prenez des notes pendant l’entretien.
5 Vos questions
On redoute les questions du recruteur mais n’oubliez pas que vous avez devez aussi en poser, d’une voix calme et avec un débit de parole vous permettant d’être audible.

Suggestions :
– est-ce une création de poste ?
– sinon, quelle est l’origine du poste ?
– pouvez-vous me parler du reste de l’équipe ?
– avez-vous un organigramme ?
– le poste est à pourvoir à quelle date ?
– a-t-on prévu un programme d’intégration, de formation ?

Vous l’aurez compris, ces questions démontrent votre motivation pour le poste.
Pour obtenir de l’aide sur les questions du recruteur, rendez-vous sur Les questions les plus difficiles.

6. La politesse
Oui, encore ! Ne négligez pas les derniers instants : remerciez votre interlocuteur pour l’entretien, serrez lui la main et envoyez-lui un mail de remerciement le lendemain. Pour en savoir plus, rendez-vous ici.

J’espère que ce billet vous aura éclairé sur les attentes du recruteur.

Merci pour votre fidélité.
Auteur : Léa Riposa.

Publié le 17 novembre 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>